Caractéristiques du bassin versant

Situation du SAGE de l'Audomarois dans le bassin Artois-PicardieCaractéristiques morphologiques du bassin versant de l'Aa en amont d'Arques :
  • Surface du bassin versant de l'Aa à Watten : 665 km2
  • Point culminant du bassin versant :
    212 m à Bullescamps (commune de Coulomby)
  • Altitude des sources : 121 m
  • Altitude de l'exutoire à Watten : 3 m
  • Longueur du cours de l'Aa : 54 km
  • Pente moyenne de la vallée : 0,2 %
L'Aa est en partie alimentée par la nappe de la craie.Situation géographique et hydrosystèmes

L'Aa est un petit fleuve côtier qui prend sa source dans les collines crayeuses de l'Artois. Après une cinquantaine de kilomètres dans une vallée étroite, il atteint la plaine flamande argileuse où il s'épand dans le marais audomarois. L'Aa alors canalisée traverse le delta de l'Aa avant de se jeter dans la Mer du Nord à Gravelines.

Le territoire du S.A.G.E. de l'Audomarois reprend le bassin versant de l'Aa jusqu'à l'exutoire du marais audomarois à Watten. Le delta de l'Aa constitue une entité physiquement très distincte reprise dans un autre territoire de S.A.G.E. : celui du Delta de l'Aa.

Entités géographiques

Le territoire du S.A.G.E. peut être subdivisé en deux grandes entités géographiques : la vallée de l'Aa, et le marais audomarois et ses versants.

L'entité "vallée de l'Aa" correspond au plateau calcaire de l'Artois entaillé par l'Aa et ses affluents. Il s'agit d'un espace essentiellement agricole à vocation de polyculture-élevage. Le paysage y est équilibré et de qualité avecnotamment des villages en fond de vallée, des vallons, bois, pâtures et pelouses calcicoles, …

L'eau dans l'Audomarois

Dans la basse vallée de l'Aa, la tendance est nettement plus urbaine, avec une forte présence de l'activité industrielle consommatrice d'eau (papeterie, verrerie,agroalimentaire, …). L'ensemble est toutefois marqué par des coteaux boisés.

Le marais audomarois, entité remarquable au niveau régional pour la qualité de son patrimoine naturel et paysager, est aussi le dernier marais maraîcher cultivé de France. Sillonné de canaux et de fossés formant un dense réseau maillé, il est aussi en communication hydraulique avec le canal de Neufossé, canal de navigation à grand gabarit qui relie le bassin de l'Aa et son delta, et par delà le delta, la mer, à celui de la Lys. La multitude des activités présentes fait la richesse du marais, mais peut également être source de conflits d'usages exacerbés.